Beramu Mag

Magazine de la Jeunesse Comorienne

Says’z, le retour d’un passé nostalgique

Partager par amour

         Originalité, charme et perfection dégagent jusqu’à là, à travers ce clip sorti il y a deux semaines de cela, une inépuisable volupté qui comme les rayons du soleil, au-delà d’avoir rayonné le paysage comorien, ont ravi nos yeux épanouis par la beauté de nos îles haussées jusqu’au fignolage par le sublime talent salutaire du réalisateur Grosse Saveur, du producteur John Scorp et par l’idée de Banisadre Humblot et de celui qu’on nomme en une seule syllabe, Says’z. 

Si Aimé Césaire a écrit « Cahier d’un retour au pays natal« , ce qui est au poète martiniquais les vers, est au chanteur comorien, les paroles si bien agencées pour décrire « Square » le morceau de son clip imprégné de souvenirs d’enfance et d’un vernissage de peinture qui peint et la jeunesse rêveuse comorienne et sa culture urbaine à travers ce tableau d’art.

        L’adulé des jeunes est cette fois-ci revenu pour tourner son premier clip aux îles où il a grandi, où il a débuté sa carrière après avoir conquis les Comoriens de l’hexagone. 

        Le monde a une tendance inclinée de dire incessamment et si aisément que le talent est un merveille cadeau du ciel sans se rendre compte que c’est justement ce travail original et esthétique de l’artiste qui bâtit le talent de celui qui est considéré talentueux. Et ce talentueux qui ne cesse de se perfectionner jour après jour se nomme de son vrai nom CHANFI Salsabyl.

Houdheif Mdziani


Partager par amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.